vd1

Vincent Denault


1-Facebook-logo
4-Twitter-social-logotype
116-Researchgate-logo
10-Linkedin-logo

LL.M., CFE, avocat, doctorant en communication, codirecteur du CESCNOV.

Intérêts de recherche : communication non verbale, crédibilité, mensonge.


Vincent Denault est avocat et examinateur agréé en matière de fraude, membre du Barreau du Québec et de l’Association of Certified Fraud Examiners. Il détient une maitrise en droit de l’Université du Québec à Montréal au cours de laquelle il a étudié l’impact du comportement non verbal des témoins lors de procès. Vincent Denault est également doctorant et chargé de cours au Département de communication de l’Université de Montréal, codirecteur du Centre d’études en sciences de la communication non verbale du Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal et auteur de l’ouvrage Communication non verbale et crédibilité des témoins publié par les Éditions Yvon Blais.


Dernières publications scientifiques :

  • Denault, V., Larivée, S., Plouffe, D., et Plusquellec, P. (2015). La synergologie, une lecture pseudoscientifique du langage corporel. Revue de Psychoéducation, 43(2), 425-455. Lien
  • Denault, V. (2014). Le polygraphe devant les tribunaux civils québécois : croyances, science et jurisprudence. Revue du Barreau, 73(1), 33-58. Lien

Dernières conférences scientifiques :

  • Denault, V. (2016, mars). Utilisation de la Interpersonal Deception Theory en recherche expérimentale de 1996 à 2016, que doit-on retenir ? Colloque interuniversitaire en communication de l’AEMDC. Université du Québec à Montréal, Montréal, Canada. Lien
  • Denault, V. (2016, mars). Commission Charbonneau : quand plaidoirie rime avec ventriloquie. Colloque Divers’COM. Université de Montréal, Montréal, Canada. Lien

Dernières interventions médiatiques :

  • Les éclaireurs, ICI Radio-Canada Première, entrevue, La communication non verbale : entrevue avec deux spécialistes. 2016-03-12. Lien
  • L’œuf ou la poule, CHOQ.ca, entrevue, Déchiffrer les codes du langage corporel : la science de la communication non-verbale. 2016-02-08. Lien
 

COMMUNICATION NON VERBALE ET CRÉDIBILITÉ DES TÉMOINS

Vincent Denault

 

Lors de procès, la communication non verbale peut affecter la liberté d’accusés dans un contexte criminel, la garde d’enfants dans un contexte familial et l’indemnité de justiciables dans un contexte administratif. Dans cet ouvrage, l’auteur nous présente le résultat d’une recherche interdisciplinaire pour comprendre, à partir de connaissances validées et reconnues scientifiquement, l’incidence de la communication non verbale lors de procès, particulièrement sur l’évaluation de la crédibilité. Les principaux thèmes abordés sont :

  • La position de la Cour suprême du Canada sur l’évaluation de la crédibilité et le rôle qu’elle accorde au comportement non verbal;
  • Les connaissances validées et reconnues scientifiquement qui, en date de ce jour, permettent de comprendre l’incidence de la communication non verbale lors de procès;
  • L’impact du comportement non verbal sur l’évaluation de la crédibilité, et ce, dans le contexte de procès québécois.

Cet ouvrage s’adresse non seulement aux professionnels du droit qui s’intéressent à l’incidence de la communication non verbale lors de procès, mais également aux professeurs, aux chercheurs et aux étudiants soucieux de faire avancer la recherche sur le sujet.



© Groupe Vincent Denault